« Nokia sur le point de lancer un téléphone mixte Wi-Fi et réseau mobile | Accueil | "Mittal ou le business model du capitalisme émergent" »

La convergence, c'est le code

La convergence c'est le code. Sous ce titre un peu bizarre se cache une analyse assez fine de Pierre Bellanger, patron de Skyrock. Alors qu'on parle sans arrêt de convergence, on met derrière ce mot un peu tout ce qu'on veut. Convergence des formats, convergence des technologies, etc. Bellanger estime lui que la vraie convergence, c'est le code, c'est à dire le logiciel qui permet à tous ces formats de s'unifier, et notamment l'interface utilisateur. J'avais trouvé son texte un peu banal à la première lecture, mais c'était une erreur. Comprendre l'importance du logiciel n'est pas banal. Celui-ci est souvent sous-estimé, et je peux penser à deux industries qui sont peuplées de gens qui n'ont pas pris la mesure de son importance. Les médias bien sûr, et là Bellanger s'en donne à coeur joie, et les télécoms, sujet que je connais un peu mieux. Depuis des années, les opérateurs veulent définir l'interface utilisateur des téléphones en produisant des specs toujours plus complexes et sophistiquées, qui doivent être implémentées tant bien que mal par les fabricants. Si les opérateurs avaient compris l'importance du code dans leur métier, il auraient déployés leurs téléphones beaucoup plus rapidement. Bellanger fait malicieusement remarquer qu'il y a un acteur qui, lui, a compris l'importance du code, et c'est naturellement Microsoft.

A lire ici: Bellanger, la convergence c'est le code.

J'inaugure avec ce billet la catégorie "Merci Jérôme" pour les billets sur des sujets suggérés par mon ami Jérôme, véritable tête chercheuse de l'Internet. Ca me simplifiera les références à ses suggestions...

Posted by Philippe Silberzahn on février 20, 2006 at 07:00 AM dans Théorie | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d834559fb269e200e550a97e428834

Listed below are links to weblogs that reference La convergence, c'est le code:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.